Archives du mot-clé loi de l’attraction

Philosophie du yoga et la loi de l’attraction

bow-598118_1280Aujourd’hui, lors du thème de philosophie pendant le cours de yoga, j’ai compris comment le concept du karma (action) rejoignait la loi de l’attraction.

Dans la philosophie, notre état d’être est lumière (purusha) ou klesha (peurs ou causes de souffrances) et donne naissance à une action ou des gestes (karma) qui portent fruits (phala). Ces fruits laissent des empreintes ou traces (ashaya) qui à leur tour créent des habitudes ou conditionnements (samskara) qui eux-mêmes poussent à l’action ou à poser des gestes qui portent fruits etc…Le cycle continue. Voilà pourquoi, si on veut vraiment simplifier les choses, le positif engendre le positif (ou l’impression « d’attirer » le positif) et le négatif, le négatif. C’est aussi la raison pour laquelle si le cycle ne nous est pas bénéfique, la façon la plus efficace de changer les choses est d’agir sur l’état d’être et non d’essayer d’influencer nos habitudes, les traces laissées par les fruits, les fruits ou même encore nos actions. Bien sûr que de changer nos habitudes peut être utile mais ça demande plus d’effort (comme être un peu à contre-courant) que de partir directement de l’émotion qui est à la base (source) et imprègne tout.

Plus nous sommes lumière, plus notre mental y voit clair et notre coeur est léger, plus tout ce qui suit (actions, fruits, traces, habitudes) sera empreint de lumière et de légèreté.

 

Ce même concept m’a été expliqué en ce qui a trait à la loi de l’attraction par trois verbes: être, faire et avoir. Notre état émotionnel donne naissance à des actions qui à leur tour créent notre environnement ou ce que nous avons sous les yeux, ce que nous observons. Vouloir changer ces circonstances est plus difficile que de changer nos actions certes, mais modifier ces dernières demande aussi plus d’effort que de travailler sur l’émotion de départ; notre état d’être.

 

Percevoir le monde avec un esprit clair et un coeur léger semble être la clé ou tout du moins réaliser que notre perception est un bien bel instrument l’est. Nous sommes donc compositeurs et interprètes de nos vibrations quotidiennes. Jouerons-nous du purusha ou du klesha?:)

 

Val.


Publicités

Pensée et réalité

file000184149642La loi de l’attraction répond à votre pensée et non à votre réalité du moment. Lorsque vous changez votre pensée, votre réalité doit suivre. Si les choses vont bien pour vous, alors le fait de porter votre attention sur ce moment entraînera plus de bien-être, mais si ce qui en train de se produire est désagréable, vous devez trouver une façon de détourner votre attention.

Vous pouvez rapidement changer le schéma de vos pensées, et par conséquent de votre expérience.

Prenez 15 minutes chaque jour et pensez à des scénarios qui vous font du bien, juste pour le plaisir de vous sentir bien. Lorsqu’on visualise pour le plaisir de visualiser plutôt que pour corriger quoi que ce soit, notre pensée est plus claire, et par conséquent, plus puissante. Lorsque nous visualisons dans le but de surmonter un obstacle, notre pensée est teintée de la notion de « manque » dans l’equation.

En pratiquant la visualisation pour le plaisir de visualiser, notre réalité physique répond à la pensée dominante – le bien-être.

Abraham

Traduction/Interprétation d’un extrait du livre « Money and the Law of Attraction: Learning to Attract Health, Wealth and Happiness ».